CRPMEM LR, du texte caché derrière le menu

connexion

Les métiers et les techniques de la pêche en Languedoc-Roussillon

Les thoniers senneurs

Ils ne ciblent que le thon.

La senne est un engin actif puisque c’est par un mouvement d’encerclement qu’il permet de capturer le poisson.

Cette pêche tend cependant à diminuer fortement ces dernières années.

Le thon rouge est la seule espèce soumise à quotas en Méditerranée.

Un thonier senneur Cliquer pour voir en plus grand

Un thonier senneur

Le thonier-senneur cible le thon rouge de Méditerranée (Thunnus thynnus Linné). Cette pêche se pratique au cours de campagnes encadrées par l’ICCAT. En 2010, elle a duré 1 mois, du 15 mai au 15 juin.

C’est l’unique technique de pêche gérée exclusivement par une instance internationale : l’ICCAT (International Commission for the Conservation of Atlantic Tunas).

Le principe de la senne consiste à encercler le banc à l’aide d’un filet dont la base se ferme par une ralingue coulissante (cordage) afin d’éviter que le poisson ne fuit vers le fond.

Description d’une scène de pêche à la senne


Formant des bancs appelés « mates », les thons rouges fréquentent la surface à la recherche de proies et c’est à ce moment qu’ils sont le plus facilement repérables. Sonars, vigies et avions ont en charge la détection des bancs.

Description d’une scène de pêche à la senne Cliquer pour voir en plus grand

Description d’une scène de pêche à la senne

Une fois le banc repéré, le navire thonier se dirige droit sur la mate pour l’encercler (« filage »). Cette opération est réalisée à l’aide d’une annexe (petit bateau) qui est larguée par le bateau mère tandis que celui-ci contourne le banc en entrainant la senne. Le filet est ensuite fermé puis remonté à l’aide d’une grue afin de concentrer le poisson dans la poche finale et de l’embarquer sur le bateau.

Une fois capturés, il est aujourd’hui possible de stocker les thons dans d’immenses cages flottantes afin de les garder vivant durant plusieurs mois.

La plupart seront vendus sur les marchés asiatiques, principalement japonais, où les consommateurs sont particulièrement pointilleux sur la qualité des poissons.