CRPMEM LR, du texte caché derrière le menu

connexion

La pêche en Languedoc-Roussillon en chiffres

La flotte de pêche

Répartition des unités de pêche du Languedoc-Roussillon, détenant un PME, selon la longueur des navires (au 1er janvier de chaque année)

  Longueur navire 2006 2007 2008 2009
Port-Vendres Moins de 7 mètres 154 142 141 136
De 7 à 9 mètres 38 38 38 38
De 9 à 12 mètres 15 14 15 16
De 12 à 18 mètres 10 6 7 6
De 18 à 25 mètres 25 19 23 19
De 25 à 40 mètres 7 7 7 6
Plus de 40 mètres 1 1 1 1
Quartier Maritime de Port-Vendres 250 227 232 222
Sète Moins de 7 mètres 298 281 265 264
De 7 à 9 mètres 107 105 104 102
De 9 à 12 mètres 40 46 46 46
De 12 à 18 mètres 8 8 8 5
De 18 à 25 mètres 75 63 63 56
De 25 à 40 mètres 16 15 15 13
Plus de 40 mètres 7 8 8 10
Quartier Maritime de Sète 551 526 509 496
Languedoc-Roussillon 801 753 741 718

(Sources : Fichier flotte 2006, 2007, 2008, 2009)

Evolution de la répartition des navires en fonction de leur longueur en Languedoc-Roussillon

Evolution de la répartition des navires en fonction de leur longueur en Languedoc-Roussillon Cliquer pour voir en plus grand

Evolution de la répartition des navires en fonction de leur longueur en Languedoc-Roussillon

Répartition des unités de pêche du Languedoc-Roussillon, en fonction des grandes catégories de pêche - 2008

Répartition des unités de pêche du Languedoc-Roussillon, en fonction des grandes catégories de pêche - 2008 Cliquer pour voir en plus grand

Répartition des unités de pêche du Languedoc-Roussillon, en fonction des grandes catégories de pêche - 2008
Sources : CRPMEM LR, Ifremer – SIH, 2008

Légende :
* CPP Pêche : navire « Conchyliculture Petite Pêche » cotisant aux Comités des Pêches, donc considéré comme pêcheur ;
* PM Etang : unité dite Petit Métier pratiquant principalement son activité en étang ;
* PM Etang – Mer : unité dite Petit Métier pratiquant son activité autant en étang qu’en mer ;
* PM Côtiers : unité dite Petit Métier pratiquant principalement son activité en mer, dans la bande des 3 milles nautiques ;
* PM > 3 milles : unité dite Petit Métier pratiquant principalement son activité en mer au-delà des 3 milles nautiques.

Visualisation de la répartition des unités de pêches par prud'homie - 2008

Visualisation de la répartition des unités de pêches par prud'homie - 2008 Cliquer pour voir en plus grand

Visualisation de la répartition des unités de pêches par prud'homie - 2008

Débarquements et ventes dans les halles à marées du Languedoc-Roussillon

    Production (tonnes) Quantités vendues (tonnes) Valeurs vendues (en 1 000 €)
2009 Port Vendres 1 062,5 997 1 985
Port la Nouvelle 2 515,4 2 325 6 445
Agde 1 490,1 1 428 5 292
Sète 6 371,9 5 895 15 917
Grau du Roi 2 800,8 2 783 10 721
2008 Port Vendres 1 004,5 963 1 880
Port la Nouvelle 3 133,5 3 102 7 832
Agde 1 430,5 1 347 5 414
Sète 6 832,3 6 598 16 350
Grau du Roi 3 913,5 3 888 11 837
2007 Port Vendres 517,6 517 1 760
Port la Nouvelle 5 750,2 5 481 7 960
Agde 1 586,7 1 514 5 652
Sète 8 666,4 8 442 20 694
Grau du Roi 4 626,3 4 542 12 758
2006 Port Vendres 503,0 503 1 666
Port la Nouvelle 5 161,7 4 682 7 162
Agde 1 279,3 1 199 4 831
Sète 7 370,3 7 013 17 028
Grau du Roi 4 104,0 3 919 12 041

(Sources : FranceAgrimer – OFIMER, Données de vente déclarées en halles à marées, 2006, 2007, 2008, 2009)

Données relatives aux principales espèces débarquées en Méditerranée

Source : étude économique sur les « Flux de commercialisation de 9 espèces stratégiques débarquées en Méditerranée », 2008, Cépralmar – RICEP – AMOP – OP Sa.Tho.An

Répartition, en volume, des 9 espèces stratégiques débarquées dans les halles en marées de Méditerranée :

Volumes moyens annuels des débarquements des principales espèces déclarés auprès des criées de Méditerranée Cliquer pour voir en plus grand

Volumes moyens annuels des débarquements des principales espèces déclarés auprès des criées de Méditerranée
(RIC 2002-2007)

Répartition, en valeur, des 9 espèces stratégiques débarquées dans les halles en marées de Méditerranée :

Valeurs moyennes annuelles des débarquements des principales espèces déclarés auprès des criées de Méditerranée Cliquer pour voir en plus grand

Valeurs moyennes annuelles des débarquements des principales espèces déclarés auprès des criées de Méditerranée
(RIC 2002-2007)

Positionnement de la Méditerranée dans les débarquements en halles à marées :

Volume annuel moyen débarqué dans les criées de Méditerranée et du reste de la France 
Cliquer pour voir en plus grand

Volume annuel moyen débarqué dans les criées de Méditerranée et du reste de la France
(Données RIC-OFIMER 2002-2007)

Positionnement des acheteurs en criée :

Sur l’ensemble des criées de Méditerranée, les acheteurs qui participent aux ventes se sont de l’ordre de :

Détaillants 275
Acheteurs étrangers 100
Mareyeurs et grossistes 64
GMS (magasins en direct et centrales d’achats) 33
Restaurateurs 18
Transformateurs 12
Pêcheurs et aquaculteurs 10

Malgré la présence d’une multitude d’acheteurs lors des ventes en criée, les mareyeurs-grossistes restent les acheteurs majeurs en criée. Les OP interviennent essentiellement sur le poisson bleu, leur rôle est essentiel en termes de volume débarqué, ce qui n’est pas le cas des détaillants.